Prolongations !

Après les six conférences du programme Ecrire au féminin, consacrées à la lente et forte émergence, entre XVIème et XXème siècles, de la voix des femmes en littérature, et à la triple question des  nécessités qui l’ont portée, des fictions qui l’ont figurée, des enjeux qui l’ont manifestée, nous avons plaisir à vous proposer, au titre de prolongations, trois rendez-vous supplémentaires, pour risquer l’enquête, du côté des expressions contemporaines.

Le 15 février 10h-13h : Lydie Salvayre, Pas pleurer (2014)

En présence de l’auteure, avec lectures de Rose-Mary d’Orros 

Bernanos in memoriam

La mère médiatrice

« Tombeau » pour la liberté, autrement dit le féminin

 

Le 15 mars 10h-13h : Annie Ernaux, Les Années (2008)

Documenter l’histoire des vies féminines

Une autobiographie historiographique

Passages et partages entre générations de femmes

 

Le 5 avril 10h-13h : Virginie Despentes, King Kong théorie (2006) et Vernon Subutex 1 (2015)

Extensions du domaine de la transformation

Chronique des luttes, agenda des causes

Sujets mutants des futurs hypothétiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s