Conférenciers

Jean Delabroy

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé de Lettres classiques, spécialiste des romantismes européens et de Shakespeare, Jean Delabroy a été professeur à l’Université Paris- Diderot. Traducteur du théâtre d’Euripide, il est également romancier : « Pense à parler de nous chez les vivants » (Verticales, 1997), « Dans les dernières années du monde » (Verticales, 2005) et dramaturge « La Séparation des songes » (Théâtre ouvert, 2010).

Florence Naugrette 

Professeur à l’Université Paris-Sorbonne, Florence Naugrette enseigne l’histoire et la théorie du théâtre. Elle est l’auteur des essais « Le Théâtre romantique » (Seuil, 2001), « Le Plaisir du spectateur de théâtre » (Bréal, 2002), « Le Théâtre de Victor Hugo » (Ides et calendes, 2016), et co-auteur du collectif « Le Théâtre français du XIXe siècle » (L’Avant-Scène Théâtre, 2008). Elle dirige l’édition en ligne du journal épistolaire de 22000 lettres écrites par Juliette Drouet pour Victor Hugo.


LyonCaenBoris Lyon-Caen

Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, Boris Lyon-Caen est spécialiste du roman français du XIXe siècle. Il est l’auteur de « Balzac et la comédie des signes. Essai sur une expérience de pensée » (PUV, 2006). Il a co-édité « La Comédie humaine » de Balzac (Garnier-Le Monde, 2008-2009) et co-dirigé « Balzac et la crise des identités » (Pirot, 2005), « Le Roman du signe. Fiction et herméneutique au XIXe siècle » (PUV, 2007), « Balzac et le politique » (Pirot, 2007) et « Essai et essayisme au XIXe siècle » (Garnier, 2014).


Michel Eltchaninoff

Agrégé et docteur en philosophie Michel Eltchaninoff est actuellement rédacteur en chef à Philosophie Magazine. Il a consacré sa thèse de doctorat et plusieurs ouvrages à Dostoïevski, notamment « Dostoïevski. Roman et philosophie » (PUF, 1998), « Dostoïevski. Le Roman du corps » (éditions Jérôme Millon, 2013). Derniers ouvrages parus : « Dans la tête de Vladimir Poutine » (Solin/ Actes Sud, 2015) et « Les nouveaux Dissidents » (Stock, 2016).